dimanche 20 juillet 2008

A voire absolument



cette vidéo est a voire et prenez le temps de réfléchir
je vous dis pas mais on est dans le caca si nous nous changeons pas

lundi 16 juin 2008

Oil, smoke & mirrors (Du pétrole et des écrans de fumées)

Oil, smoke & mirrors (Du pétrole et des écrans de fumées) donne une sérieuse analyse de la perception de notre monde présent et à notre avenir


je rajoute un lien important expliquant le coté très sombre des compagnie pétrolière



mardi 1 avril 2008

Là-bas Hebdo n° 29

Là-bas Hebdo n° 29
du 1er avril 2008

Entre le 18 juin 2006 et le 8 juillet 2006, vous avez été plus de 200 000 à signer la pétition « Sauvons là-bas », soit 10 000 par jour pendant 20 jours. Un record inégalé. A ces Auditeurs Modestes et Géniaux nous adressons chaque semaine (ou presque) un rappel du programme de la semaine à (ré)écouter, ainsi que quelques nouvelles du front.

« Ceux qui ne bougent pas ne sentent pas leurs chaînes. »
Rosa Luxembourg
Chers AMG,


L’attentat contre le serveur, c’est vous !
Nous avons les preuves. A peine mise en ligne, jeudi 27 mai, la pétition « Spéculation et crises, ça suffit » était prise d’assaut par vos souris en folie.
Résultat, au bout de 5000 signatures en 24 heures, le serveur rendait l’âme.
Et les signatures avec !
Eh, oui, 5000 signatures perdues! Il faut donc recommencer, l’avenir dépend de vous.

(Cliquer ici pour signer la pétition).


Et surtout, pour tout comprendre, écoutez Fréderic Lordon dans l’émission du 27 mars

(Cliquer ici pour écouter l'émission).


Bien sûr, pour certains AMG, ce n’est pas assez. L’abrogation de l’article 56 ne suffit pas. C’est tout le traité de Lisbonne qui doit disparaître

(voir l’éditorial du Monde Diplomatique de mars !).

Donnez-nous votre avis sur ce sujet en utilisant le forum spécialement ouvert sur www.la-bas.org.

(cliquer ici pour y accéder)


Que tout ça ne vous empêche pas de suivre nos péripéties le long de la frontière Mexique / Etats-Unis, « En route pour Tijuana !»

(1) The world is too small for walls

Cliquez ici pour écouter l'émission du 25 mars 2008

(2) Avec les ouvrières des maquiladoras de Matamoros

Cliquez ici pour écouter l'émission du 26 mars 2008

(3) Tout en corridos

Cliquez ici pour écouter l'émission du 28 mars 2008

(4) Mais qui c'est qui va ramasser nos salades ?

Cliquez ici pour écouter l'émission du 31 mars 2008

(5) Panique Hispanique

Cliquez ici pour écouter l'émission du 1er avril 2008


Si vous êtes un peu lassé par les intimidations du « lobby pro-israélien » à la française, écoutez et réécoutez un israélien lumineux, courageux et stimulant, Avram Burg , auteur de Vaincre Hitler.

Vaincre Hitler. pour un judaïsme plus humaniste et universaliste

Cliquez ici pour écouter l'émission du 17 mars 2008

Si vous hésitez entre Pascale Pascariello et Serge Dassault pour passer une soirée, l’émission du jeudi 6 mars sur les municipales à Corbeil-Essonnes peut vous aider à choisir.

Corbeil-Essonnes : municipales

Cliquez ici pour écouter l'émission du 6 mars 2008


Si vous avez vécu le printemps de mai 68, si vous voulez en donner une idée différente que le discours des récupérateurs officiels,

la boîte vocale de là-bas attend vos témoignages au 01 56 40 37 37 (pensez à laisser vos coordonnées téléphoniques).


Si vous faites partie de cette élite que sont les SMG (Souscripteurs Modestes et Géniaux), nous avons de bonnes nouvelles pour vous :

Le montage du DVD « Chomsky et Cie » est terminé et vous sera adressé en mai. D’ici là vous pouvez encore souscrire et faire souscrire. N’hésitez pas : profitez de cette offre exceptionnelle, vous aussi faites partie du gratin (addressez vous aux Mutins de Pangée).


Et pour finir une devinette. Qui est le gauchiste auteur de cette phrase :

« La liberté dans une démocratie n’est pas assurée si le peuple tolère que la puissance privée grandisse au point qu’elle devienne plus forte que l’Etat démocratique lui-même, ce qui fondamentalement est le fascisme » (*).



Mais comme dit Sally Mara….



Là-bas (1er avril 2008)


(*) Réponse (à lire de droite à gauche)
4491 reivnaj 11 , sèrgnoC ua egassem , TLEVESOOR .D.F


Pour vous inscrire ou inscrire d'autres AMG à cette lettre hebdomadaire
merci d'utiliser le formulaire en ligne en cliquant ici

Si vous ne désirez plus recevoir Là-bas Hebdo, renseignez votre adresse email
dans le formulaire de désinscription en ligne en cliquant ici

Prière de ne pas adresser vos courriels à cette adresse mais
à daniel.mermet@radiofrance.com

vendredi 7 mars 2008

Un pas de plus pour Nine inch nails...sous licence CC BY NC SA !!!

La rumeur était vive:un nouvel opus ( le halo 26) devait voir le jour pour nine inch nails. Alors que tous attendait un "year zero 2", Trent reznor nous offre "Ghosts I-IV (36 titres)",album instrumental enregistré en 10 semaines avec la participation de Adrian Belew (il a accompagné Frank Zappa, David Bowie ainsi que Talking Heads en tournée à la fin des années 1970. Il rencontre Robert Fripp en 1980 avec qui il reformera King Crimson) ainsi que Alan Moulder, Atticus Ross, Alessandro Cortini

http://ghosts.nin.com/images/pic_blank.jpg

Trent Reznor explique :" Je voulais faire ce genre d'enregistrement depuis des années mais de part le concept cela n'aurait pas eu de sens, jusqu'à aujourd'hui. Cette collection de musique est le résultat d'une perspective très visuel - habillés des lieux et scénarios imaginés avec des sons et des textures; une bande originale pour le rêve. Je suis vraiment satisfait du résultat et de pouvoir vous le présenter directement, sans intermédiaires. J'espère que vous apprécierez le 1er des 4 volumes de Ghosts. "

Au delà de l' aspect et de l' immense intêret musical pour les grands fans que nous sommes, Trent Reznor continue dans son élan d' émancipation du modèle traditionnel de l' industrie du disque (initié avec year zero et son soutien pour l' album de saul williams) puisqu'il propose ce nouvel album sous une licence Creative commons by-nc-sa (Les morceaux sont donc librement copiables, partageables, on peu les remixer, sampler, en citant l' auteur (by attribution)et en redistribuant sous la même licence (share alike) et gratuitement (non commercial : réservant donc la possibilité d’en faire commerce, soumise à autorisation expresse).
Ghost I.IV est donc disponible en téléchargement sur http://ghosts.nin.com avec différentes options (free download, mp3,support physique, édition deluxe)et en écoute sur artist in residence.

NIN démontre qu'il n'était donc pas inscrit dans une démarche purement commerciale avec year zero, critique souvent entendue, mais qu'il continue dans sa démarche d'émancipation du modèle économique traditionnel, cherchant à être plus proche de ses auditeurs, sans intermédiaires tout en essayant de mettre en place un nouveau modèle économique.
Nouveau pour les "grands" de l'industrie du disque, mais depuis longtemps expérimenté dans notre sphère:Sur RSR nous avons déjà fait le choix des licences dites de libre diffusion ( CC) nous permettant de mettre à disposition nos créations , tout en permettant aussi l' achat, ou plutôt préférons nous dire l' acte de soutien aux artistes en achetant leur CD ou bien en faisant un don) ( ce que nous encourageons : écoutez mais surtout soutenez !!!)

Donc nous sommes heureux d'accueillir parmi notre communauté aux facettes multiples Mr Trent REZNOR !

Grande nouvelle pour les licences CC...De plus sur le site, NIN annonce une grande initiative autour de son première album sous CC à venir....
Wait and see...and listen.

ps: pour soutenir les artistes rsr, par l' acte d' achat de leur cd: maillez nous !!!



Merci collegue de la Team RsR
http://diatribes-records.blogspot.com/
Il m'est odieux de suivre autant que de guider. (Nietzsche)
The lady in the radiator - ERMC

lundi 25 février 2008

La carte des tourneurs du libre

News Le collectif REVOLUTION SOUND RECORDS a mis en place cette carte afin de permettre à tout artiste du mouvement du libre de trouver des lieux pour faire des tournées/concerts.
Nous avons voulu mettre en place ce système afin que l'organisation du mouvement du libre soit plus concrète que jamais ceci aussi bien sur la toile que dans le réel.

A qui s’adresse cet outil ?

Aux membres de la communauté du libre, voulant proposer leurs services pour l’organisation d’un évènement (hébergement, affichage, démarchage pour un concert) ou tout simplement pour se rencontrer.
Aux groupes désirant jouer, organiser des tournées, des concerts, échanger les bons plans et les plans galères.
Aux diffuseurs de salles, de lieux accueillant les groupes libres, souhaitant diffuser, mettre en vente de la production sous LLD.
En bref, « géo-localiser » les forces vives souhaitant soutenir des artistes et un mouvement alternatif basé sur l’échange et le partage.

Nous vous laissons découvrir ce nouvel outil qui, nous l'espérons, sera réellement pratique pour une meilleure organisation du mouvement du libre. N'hésitez pas à venir en parler sur le forum dans la section dédié.

Afin que cet outil ne soit pas remplit de mauvaises informations vous devez vous inscrire pour y accéder.

Bonne découverte et au plaisir de vous voir y participer avec nous.

La Carte : http://www.revolutionsoundrecords.org/RSRTourneurs/

mercredi 20 février 2008

Là-bas Hebdo n° 28


Entre le 18 juin 2006 et le 8 juillet 2006, vous avez été plus de 200 000 à signer la pétition « Sauvons là-bas », soit 10 000 par jour pendant 20 jours. Un record inégalé. A ces Auditeurs Modestes et Géniaux nous adressons chaque semaine (ou presque) un rappel du programme de la semaine à (ré)écouter, ainsi que quelques nouvelles du front.

« Ceux qui ne bougent pas ne sentent pas leurs chaînes. »
Rosa Luxembourg

La vérité sur Carla.



Bernadette Chirac en string, Rafarin en cuir dans un backroom du Marais, Rachida Dati aux Seychelles avec Marine Le Pen… Même Jean Daniel pose nu dans le Plan B ! (1) On en redemande, on en veut encore. Merci Sarko ! C’est le cri unanime des médias. Sarko fait vendre. Qu’on le lèche ou que l’on le lynche, Sarko fait de l’audience. Et ce n’est pas seulement la presse de caniveau qui relève le grouin, la presse convenable aussi. Avec toute la tartufferie qui convient et les grands principes ; la responsabilité, la conscience, la déontologie de « notre métier ».

C’est une tradition chez les pornographes. Il y a la pornographie qui exhibe sans vergogne et il y a celle qui enfile une vertueuse soutane pour dénoncer la première, en en montrant plus encore, tout en citant Levinas et Péguy. Et qui condamne fermement cette diversion médiatique mais en se gardant bien de parler des sujets dont cette diversion médiatique détourne l’opinion.

Plans sociaux, pouvoir d’achat, accroissement des inégalités, chômage et emplois précaires, logement, Sans papier… Regardez bien ; les sujets dont le sarko-circus nous détourne ne font pas la une dans les médias qui dénoncent le sarko-circus. Prenez ce viol de la démocratie lors de l’adoption du traité simplifié par le congrès à Versailles. Passé sous le tapis du SMS à Cécilia.

Voyez en Lorraine, à Gandrange, 600 emplois menacés chez Arcelor-Mittal, alors que les bénéfices du groupe ont augmenté de 30% soit 10,4 milliards de dollars (dont 3,1 milliards aux actionnaires) et qu’il suffirait de 30 millions d’Euros pour relancer l’entreprise. Essayer de lancer ce sujet dans un dîner en ville et dites nous combien de temps vous avez tenu…

Et d’ailleurs le Canard enchaîné s’apprête à révéler toute la vérité sur la liaison Carla Bruni, Henri Guaino. Une photo que s’apprête à publier un grand quotidien italien les représente « tendrement, au petit matin dans la voiture personnelle d’Henri, alors que le Président de la République est en Guyane ». Selon ce journal, la belle Carla serait affiliée au réseau RS (Résistance secrète) qui a pour but de faire tomber celui qui est désigné sous le nom de code « Atchoum ». (2) Pour cela, non contente de séduire et de se faire épouser par le Président, la belle italienne aurait eu la mission encore plus héroïque auparavant, de séduire son facétieux conseiller et de manipuler ensuite tout l’entourage du dit « Atchoum ».

De là, cette étourdissante succession d’incongruités, de lubies et de bévues, de Dakar au Vatican. Le record pour l’instant ayant été atteint lors du récent dîner du Crif (3) au cours duquel le président Sarkozy a annoncé avec lyrisme son projet de parrainage d’un enfant français juif victime de la Shoah par chaque élève de CM2 à la rentrée prochaine.

Nous avons reçu des dizaines de messages d’auditeurs indignés devant « une telle obscénité électoraliste », devant une telle « surenchère émotionnelle », devant « une idée aussi traumatisante, aussi culpabilisante, aussi blessante pour les enseignants et choquantes pour les historiens. Et pourquoi pas un enfant arménien, un enfant rwandais, un enfant du Cambodge, un enfant Herero de Namibie, un enfant du Darfour, un enfant de la traite négrière ? ». « C’est une mesure qui ne peut que renforcer la concurrence victimaire et susciter l’antisémitisme »

La gifle allait venir de Simone Weil, « Inimaginable, insoutenable, dramatique et surtout injuste ». Choquée puis révoltée, l’historienne Annette Wieviorka, (4) dénonçait l’indécence de cette proposition « A ce compte-là, si l’on veut aller plus loin dans l’obscénité, pourquoi pas servir la soupe d’Auschwitz à la cantine des écoles une fois par an ? ».


Et nous n’avons pas touché le fond. (5)



En attendant, comme dit Sally Mara, « Tiens bon la rampe ! »


La-bas, 17 février 2008


(1) Le Plan B , en vente partout
(2) Un rapport peut-être avec Dysneyland
(3) Conseil représentatif des institutions juives de France.
(4) Journal du Dimanche,17 fevrier 2008
(5) Et l’on se demande si Carla n’y est pas allé un peu fort.



Tenir bon la rampe ne vous empêche pas de mettre à profit ce qui vous reste temps de cerveau disponible pour écouter ou réécouter quelques épatants numéros récents de Là-bas.



OGM : On ne perd pas toujours

Cliquez ici pour écouter l'émission du 14 janvier 2008
Fragile victoire des faucheurs et autres éveilleurs de conscience.

Jouir sans entraves

Cliquez ici pour écouter l'émission du 16 janvier 2008
et
Etre riche, un tabou français

Cliquez ici pour écouter l'émission du 17 janvier 2008
deux heures follement blin-bling pour ceux qui aiment les riches.

Les choses qu'on peut imaginer de faire après

Cliquez ici pour écouter l'émission du 22 janvier 2008
Cliquez ici pour écouter l'émission du 23 janvier 2008
Pascal Audin. Revenu de l’enfer, il est devenu peintre, au village « Il a ramené le soleil dans le coin »

9,3% un hold-up géant

Cliquez ici pour écouter l'émission du 24 janvier 2008
François Rufin fait le professeur pour dénoncer un hold-up gros comme la maison France

Société Générale : on est là pour vous aider

Cliquez ici pour écouter l'émission du 25 janvier 2008
Avant tout le monde, Frédéric Lordon décortique l’affaire.

Stupre et turpitude : une heure pour vous débaucher les oreilles

Cliquez ici pour écouter l'émission du 1er février 2008
Sous prétexte de l’expo sur l’enfer de la Bibliothèque nationale, une heure contraire aux bonnes mœurs histoire de vous débaucher les oreilles.

La France a peur (2)

Cliquez ici pour écouter l'émission du 08 février 2008
Une histoire sociale de l’insécurité avec le chercheur Laurent Bonelli et des archives implacables préparée par Renaud Lambert.

Eloge de la politique profane

Cliquez ici pour écouter l'émission du 11 février 2008
Entretien avec Daniel Bensaïd, éloge de la politique profane.



Et pour les SMG, (Souscripteurs Modestes et Géniaux) pour le DVD Chomsky et Compagnie



Cliquez ici


Pour vous inscrire ou inscrire d'autres AMG à cette lettre hebdomadaire
merci d'utiliser le formulaire en ligne en cliquant ici

Si vous ne désirez plus recevoir Là-bas Hebdo, renseignez votre adresse email
dans le formulaire de désinscription en ligne en cliquant ici

Prière de ne pas adresser vos courriels à cette adresse mais
à daniel.mermet@radiofrance.com

mardi 19 février 2008

Un livre sur Sarkozy censuré

Le livre d’un magistrat sur le bilan accablant de Sarkozy censuré. À télécharger, à lire, et à diffuser de toute urgence.



Serge Portelli [1], membre du Syndicat de la magistrature, devait sortir un livre aux Editions Michalon qui, sous la pression de l’ex-sinistre de l’Intérieur, ont renoncé à publier l’ouvrage.

Dans son livre, Portelli décrit ce que le candidat favori du grand Capital a fait pour la sécurité de ce dernier, au détriment de la sécurité du reste de la population. Un bilan accablant, qu’il convenait de ne pas laisser sous le boisseau.

Répugnante et perfide, bien dans le style de son instigateur, la manœuvre empêche désormais le juge de sortir son livre avant les échéances fatales d’avril et mai.

Il est donc très important de diffuser de la manière la plus large possible le travail de Serge Portelli, afin d’une part d’apporter un éclairage supplémentaire sur le bilan Sarkozy et sur ce qui nous attend si un jour il accédait au pouvoir, afin d’autre part de répliquer à cette censure incroyable.

Téléchargez, diffusez l’adresse à toutes vos connaissances. Il faut faire barrage au résistible Sarkozy.

« Nicolas Sarkozy a été ministre de l’Intérieur pendant quatre ans. Son bilan est là, il suffit de l’étudier. Ses propositions sont là, il suffit de les lire.

L’examen minutieux de quatre ans d’exercice du pouvoir, l’analyse détaillée d’un projet dessinent un tableau très différent de la rupture tranquille proposée par le ministre-candidat. Voici de vraies fractures avec nos traditions républicaines, nos principes constitutionnels et notre démocratie. Nicolas Sarkozy n’a jamais pu aller jusqu’au bout de ses idées, empêché le plus souvent par ses propres amis. Après avoir obtenu de la police 530 000 gardes à vue, (40 000 de plus chaque année), après avoir réussi à faire reconduire à la frontière 25 000 personnes en 2006 (femmes et enfants compris), après avoir réussi à créer un nombre incalculable de fichiers (dont celui des enfants qui font l’école buissonnière), il pense pouvoir enfin réaliser ses rêves. Le carnet de comportement pour les enfants présentant des troubles du comportement dès trois ans, les peines de prison automatiques, le fichiers selon l’origine ethnique, les hôpitaux-prison, la disparition de la justice des mineurs, les compagnies de CRS comme police de proximité...

Ce livre est là pour qu’on ne puisse pas dire, après, qu’on ne savait pas. »

Télécharger Ruptures, de Serge Portelli sur le site de Indymedia, Lille

Lire en ligne, sur www.betapolitique.fr


SOURCE : http://www.agitateur.org/spip.php?article850



Merci a hackcrow de revolution sound records pour l'information